Initié à l’Art dès son plus jeune âge par Charles MÉNORET, son père, artiste peintre figuratif et musicien classique, Roland MÉNORET, infographiste de profession poursuit sa longue marche vers l’immortalisation de sa pensée surréaliste.

L’atelier de son enfance, les vapeurs de térébenthine, d’huile de lin et de vernis, les libellules multicolores survolant les chevalets, un univers de sensibilité sensorielle, de lumière, de couleurs et d’odeurs irremplaçables.

Il étudie aux Beaux-Arts de Cholet puis Nantes et se dirige dans ses propres oeuvres vers le surréalisme. Plus de 30 années de créations graphiques l’ont conduit à recréer un monde de la pensée afin de redonner vie à l’immatériel, aux rêves, au subconscient… Roland MÉNORET réalise principalement des huiles, des aquarelles, des encres, mais également des sculptures, des gravures ainsi que des écrits surréalistes.

1993 voit sa première grande exposition au Grand Palais à Paris. Suivront le salon Europa en 1996 à Bruxelles où il fait la rencontre de l’artiste Mick MICHEYL, la galerie Marabelló à Barcelone…

La Baie de Rosas en Espagne devient alors son havre de création ; son style se métamorphose pour donner naissance à une peinture plus graphique et plus spontanée. Enfin il se tourne vers l’Amérique latine et en particulier, le Brésil. Il découvre Bahia puis l’Amazonie et le Para où il se retire pour peindre sur l’île de Marajo dans le delta de l’Amazone.

En 2013, lors d’une exposition en Espagne, il rencontre Jeane MANSON qui lui propose d’exposer dans sa galerie de Peralada, près de Figueres.

Puis en 2014, lors d’un voyage au Mexique, il rend visite au Maestro Rafael ZAMARRIPA et découvre son atelier de Colima. Toutes ces rencontres lui permettent d’acquérir une certaine maturité artistique. L’inspiration qu’il puise de ses voyages en pays latinos (Espagne, Brésil, Mexique) n’est pas sans faire un parallèle avec le Festival de Cugand en Vendée.

Le 6 août 2015, il épouse Maria-Guadalupe DE ANDA GUERRERO, professeur de danse et danseuse du ballet folklorique de l’Université de Colima.

Il ressort que l’âme des tableaux de Roland MÉNORET nous offre toujours, par la féérie des couleurs et des formes, l’esprit des cultures du monde, avec comme fil conducteur la musique, la danse et ses costumes traditionnels.

2017 – Sociétaire de la “Société des Artistes Indépendants” – Grand Palais – Paris.
2015 – Responsable studio de création publicité et infographiste depuis 1994 – Agence Cox
2013-2018 – Responsable de la Communication du “Festival de Cugand”.
1999-2000 – Elève de Béatrice Van Ez, maître iconographe à la Roche-blanche.
Technique de la peinture Renaissance à la Tempera “Greschny” – Travail des glacis.
1999 – Chevalier Académique “Greci-Marino” – Ordre Académique del Verbano – Italie.
1997-2004 – Vice-président de l’association “Pour les arts graphiques en vallée de Clisson”.
1996-1998 – Etudes de dessin & peinture à l’école régionale des Beaux-Arts de Nantes.
1986-1994 – Photograveur, photocompositeur, responsable labo prépresse – Imprimédia
Formation Agfa à Suresnes et Scantext à Paris.
1988-1990 – Etudes de dessin et peinture à l’école des Beaux-Arts de Cholet.
1984 – Etudes de technicien en ameublement option ébénisterie à Fontenay-le-Comte.
1982 – Sculpture sur bois avec M. Samson, sculpteur à St-Laurent-sur-Sèvre.
1981-1984 – Etudes d’histoire de l’Art, dessin d’art, perspective avec M. Richard Lévêque,
Professeur d’histoire de l’art et Conservateur des monuments historiques de Vendée.